Infractions routières: La France et le Portugal désormais ensemble

PV portugal france

La France continue d’étendre ses accords avec les autres pays européens en matière d’échanges transfrontaliers concernant les infractions routières. Après l’accord conclu avec la Hongrie et la Slovaquie en mars dernier, c’est désormais avec le Portugal que les autorités échangeront les informations sur les infractions.

Le Portugal vient ainsi compléter la liste de pays qui compte déjà des accords avec l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, l’Espagne, la Hongrie, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Pologne, la Roumanie et la Slovaquie. Un accord bilatéral spécifique a également été mis en place avec la Suisse.

Le Ministère de l’Intérieur rappelle également que depuis la mise en place des radars automatiques, 21% des infractions relevées concernent des véhicules étrangers, qui ne représentent que 5 à 6 % du trafic. Cette proportion monte même jusqu’à 50% des infractions en été.

Et les conducteurs portugais ne font pas exception à la règle puisque lors des douze derniers, 290.966 infractions ont été commises par des véhicules immatriculés au Portugal. 41% de ces infractions sont des excès de vitesse commis par des poids lourds.

Alors, depuis le 1er décembre 2017, les ressortissants des deux pays qui commettent des infractions routières sur le territoire de l’autre État peuvent ainsi être poursuivis. Les infractions concernées par ces accords concernent notamment les radars de vitesse et de feu rouge.

La démarche fonctionne bien évidemment dans les deux sens et les conducteurs étrangers peuvent aussi être poursuivis en cas d’infraction en France.

 

 

 

Source

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*