février 27, 2024
Espagne verte

À la découverte de l’Espagne verte : le nord du pays et ses secrets

L’Espagne verte est une région peu connue, située au nord de l’Espagne et qui s’étend d’est en ouest sur quatre communautés autonomes : le Pays Basque, la Cantabrie, les Asturies et la Galice. Cette partie de l’Espagne, souvent délaissée par les touristes français au profit de la côte méditerranéenne, offre pourtant des paysages verdoyants, des sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, ainsi qu’une faune et flore exceptionnelle. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir cette région méconnue et ses trésors culturels.

Le chemin de Saint-Jacques : un parcours historique au cœur de l’Espagne verte

Le chemin de Saint-Jacques constitue l’un des itinéraires les plus emblématiques de cette région sauvage. Suivant un parcours est-ouest, il traverse l’intégralité de l’Espagne verte, reliant les Pyrénées françaises à Saint-Jacques-de-Compostelle en Galice. Ce sentier, qui remonte au Moyen Âge, permet aux visiteurs de partir à la découverte du patrimoine architectural et culturel de l’Espagne verte, tout en profitant des somptueux paysages de montagnes, vallées et rivières.

Les étapes incontournables du chemin de Saint-Jacques

Tout au long de ce parcours historique, les voyageurs pourront découvrir des églises, des monastères et autres sites religieux témoins du passé médiéval de la région. Voici quelques étapes incontournables :

  • Pampelune : première grande ville sur le chemin venant de France, elle est célèbre pour ses fêtes de la San Fermin
  • Estella-Lizarra : une charmante ville où se trouve l’église romane de San Pedro de la Rúa
  • Burgos : la cathédrale gothique de cette cité médiévale est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO
  • León : son ancienne cathédrale et son impressionnant palais épiscopal dessiné par Gaudí valent le détour
  • O Cebreiro : un petit village de montagne avec une église préromane et d’authentiques « pallozas », maisons en pierre au toit de chaume

Les régions de l’Espagne verte : diversité et richesse culturelle

Chacune des quatre communautés autonomes traversées par le chemin de Saint-Jacques possède ses propres caractéristiques et trésors culturels. Voici un aperçu de ce que vous pourrez y découvrir.

Le Pays Basque : nature et tradition

Terre de contrastes, le Pays Basque espagnol offre à la fois des paysages côtiers spectaculaires et de vastes étendues de montagnes et forêts. Parmi les incontournables, citons :

  • San Sebastián : élégante station balnéaire avec sa superbe baie et ses plages
  • Bilbao : la plus grande ville basque, connue pour son musée Guggenheim au design audacieux
  • Gaztelugatxe : un îlot rocheux surmonté d’une chapelle, accessible par un pont en pierre

La Cantabrie : des vallées verdoyantes aux sommets enneigés

La Cantabrie est une région montagneuse qui abrite de nombreux parcs naturels, dont le parc national des Picos de Europa, où l’on peut observer une faune et flore variée. Ne manquez pas :

  • Santander : la capitale de la Cantabrie, avec sa magnifique baie et ses plages sauvages
  • Altamira : célèbre pour sa grotte préhistorique ornée de peintures rupestres
  • Potes : un charmant village de montagne au cœur des Picos de Europa

Les Asturies : du littoral atlantique aux méandres du Deva

Avec ses plages de sable fin, ses falaises abruptes et ses vallées profondes, les Asturies offrent une multitude de paysages à couper le souffle. À voir absolument :

  • Oviedo : la capitale des Asturies, qui abrite plusieurs monuments préromans classés au patrimoine mondial de l’UNESCO
  • Cudillero : un pittoresque village de pêcheurs aux maisons colorées
  • Covadonga : un sanctuaire religieux niché dans les montagnes, lieu de pèlerinage très prisé des Asturiens

La Galice : entre océan Atlantique et terres sauvages

Région la plus occidentale de l’Espagne verte, la Galice est réputée pour ses paysages côtiers spectaculaires, ses plages sauvages et ses pics enneigés. Parmi les sites à ne pas manquer :

  • Saint-Jacques-de-Compostelle : destination finale du chemin de Saint-Jacques, cette ville historique possède une cathédrale majestueuse et un charmant centre médiéval
  • La côte de la Mort : un littoral sauvage et escarpé où se succèdent falaises vertigineuses, plages isolées et phares solitaires
  • Ribeira Sacra : une région viticole célèbre pour ses terrasses vertigineuses surplombant les rivières Sil et Miño

En somme, l’Espagne verte offre une richesse culturelle et naturelle unique, loin des clichés habituels associés à l’Espagne. Que vous soyez passionné d’histoire, amateur de randonnée ou simple curieux, cette région du nord de l’Espagne saura vous séduire par ses paysages grandioses et ses trésors culturels.